Ladies European Tour
Ladies European Tour
LET SocialLET TwitterLET Facebook
LET FlickrLET YouTube
 
Sponsors & Suppliers sponsors, suppliers & partners
2015 Solheim Cup
2014 Golf Chic Magazine
Golf Chic
MEDIA CENTRE sponsors, suppliers & partners
Sign up for the LET
NEWSLETTER
Website Login
Email:
Password:
Forgot Password?  
LET RSS feeds LET RSS feeds ladies European Tour Videos
Gwladys Nocera, de nouveau au sommet
 Imprimer

Privée de victoires depuis cinq ans, l’ancienne numéro un européenne a enfin effectué son retour tout en haut de l’échelle grâce à son récent succès à l’Open de Slovaquie, au mois de juin. En tête de l’Ordre du Mérite, Gwladys s’approche de plus en plus de l’une des quatre places qualificatives pour la Solheim Cup. L’Open d’Espagne, qui se dispute cette semaine, pourrait lui permettre de toucher au but.

 

Gwladys Nocera, the Allianz Ladies Slovak champion

Cinq sans succès ? Une éternité ! Mais surtout aux yeux des supportrices et des supporteurs de Gwladys Nocera. Très bien habitués par ses dix victoires obtenues en à peine trois saisons, de 2006 à 2008, ces derniers s’attendaient bien évidemment à ce que la joueuse poursuive sur sa lancée. Il a donc fallu attendre du 4 octobre 2008, avec le Madrid Ladies Open, au 23 juin 2013, date du dernier tour de l’Open de Slovaquie. 

« Je n’étais pas obnubilée par la victoire en Slovaquie, je me suis sentie bien toute la semaine, avec un jeu propre et les choses se sont enchaînées, explique Gwladys. Je suis restée très patiente toute la semaine, sereine, dans l’état d’esprit idéal pour gagner. Le dernier jour, j’ai essayé de rester au maximum concentrée sur mon jeu pour gagner et voilà. Je ne voulais pas laisser échapper cette victoire, j’en ai laissé filer quelques-unes, avant. »

En effet, à de nombreuses reprises, que ce soit en Europe ou sur le circuit américain, Gwladys s’est arrêtée au pied de la plus haute marche. Si elle compte désormais 11 victoires sur le LET, elle affiche également 11 places de deuxième ! Sans compter une ribambelle de top 10. Un tel palmarès est forcément la marque des grandes championnes.

La patience et la persévérance dont a fait preuve la joueuse française au cours de ces cinq dernières années est également le signe d’une championne hors normes. Le moment le plus délicat pour elle a été la période passée sur le LPGA.

 « L’année 2011, aux Etats-Unis, a été assez difficile, reconnaît Gwladys. Sur le plan humain, je me suis sentie très seule et j’ai vécu de grands moments de doute. J’ai même pensé arrêter le golf. Mais j’y ai quand même connu de grands moments, très enrichissants golfiquement. Il y a eu aussi de très belles choses. En cinq ans, comme dans la vie de n’importe qui, il se passe des choses très bien et d’autres qui le sont moins. »

La principale difficulté pour Gwladys est venue du fait qu’elle travaillait d’arrache-pied sans parvenir toutefois à convertir cet investissement dans les résultats. « C’est dur de garder le cap quand pas grand chose ne tourne rond. C’est difficile pour le moral. Mais, au fond de moi, je savais que je pouvais gagner à nouveau et c’est ce qui m’a permis de ne pas lâcher l’affaire, de continuer à travailler. Et cette victoire en Slovaquie est assez émouvante parce que j’ai l’impression, grâce à elle, d’avoir enterré deux années difficiles. »

Durant toute cette période de disette, l’actuelle leader de l’Ordre du Mérite a pu compter sur celui qui est alors devenu son coach, l’Australien Ian Triggs, lequel prenait la suite d’Olivier Léglise avec lequel elle s’entraînait depuis ses débuts. « Le fait de travailler avec Ian m’a permis de continuer à croire en ce que je faisais alors que ça n’allait pas du tout, de croire en mes capacités. Il m’a aidée à garder la tête haute, et je lui en suis très reconnaissante. Quand ça ne va pas très bien, on se rend compte qu’il ne reste pas forcément beaucoup de monde autour de soi. Ian a été présent dans ces moments difficiles. Pour moi, ça a une grande valeur. »

Tous ces moments difficiles maintenant oubliés, il est temps désormais de se focaliser sur les prochaines très grandes échéances. La Solheim Cup en fait bien sûr partie. « C’est un tournoi qui se situe à mes yeux dans une autre dimension, autant sportivement qu’humainement. Moi j’adore vivre ça et j’ai envie de vivre toutes les éditions. »

Pour l’heure, Gwladys Nocera a participé à trois éditions de la Solheim, en 2005, 2007 et 2009. Et on peut compter sur elle pour faire le maximum et se qualifier pour faire partie de l’équipe qui se rendra dans le Colorado au mois d’août. Pour le moment, elle se situe au 7e rang du classement derrière l’Allemande Caroline Masson, la Suédoise Caroline Hedwall et l’Italienne Giulia Sergas.

 

Gwladys and Becky Brewerton (Solheim Cup 2009)

Signe encourageant au cas où la Française ne parviendrait pas à rentrer dans les points, elle faisait partie du voyage de préparation dans le Colorado organisé par Liselotte Neumann, début juillet. Cela laisse supposer que la capitaine de l’équipe compte sur elle et son expérience de cette compétition. Mais il est hors de question pour Gwladys de se satisfaire de cela.

 

« Je ne veux pas me faire des idées, je ne suis pas dans les points pour le moment, constate-t-elle. Je n’ai qu’une seule chose à faire, c’est de jouer de mon mieux pour décrocher une sélection automatique. Et ça, ça dépend de moi, pas de la capitaine. Liselotte doit choisir la meilleure équipe et si elle estime que je ne suis pas assez forte, elle choisira une joueuse meilleure que moi. Il y a plein de très bonnes joueuses, je ne suis pas la seule à frapper à la porte. C’est à moi d’être dans les points et il me reste trois tournois pour cela. »

Le premier d’entre eux est cet Open d’Espagne qui se déroule cette semaine à Madrid. Suivront l’European Masters, en Angleterre, et le British Open, à Saint Andrews ! Gageons que Gwladys parviendra à briller à nouveau dans ces tournois pour pouvoir revivre de nouvelles expériences inoubliables.

« La Solheim Cup est une épreuve qui nous rend meilleures, elle booste notre jeu, notre personnalité, notre confiance. On est dans l’action, sublimées par l’événement, on joue à 200 % de nos possibilités et rien d’autre n’existe. Le monde extérieur n’existe plus. Le tournoi prend le dessus sur tout, le groupe nous absorbe. »

Gwladys in Solheim Cup 2007

En trois participations, Gwladys Nocera compte un total de 5 victoires et deux matchs nuls pour trois défaites, ce qui lui donne un joli taux d’efficacité de 60 %. Mais ce chiffre-là ne constitue pas une fierté particulière pour elle. « Je suis bien sûr très contente d’avoir gagné quelques matchs, mais gagner des matchs individuellement et perdre la Coupe, c’est étrange comme sensation, ça n’a pas beaucoup de sens. Ce que j’aimerais vivre, c’est à la fois gagner mes matchs et que l’équipe gagne. Ce doit être extraordinaire ! »

LET Live Scoring   LETAS Live Scoring
Hero Women´s Indian Open
Delhi Golf Club
New Delhi, India
04/12/14 - 06/12/14
days
hours
mins
secs
Hero Women´s Indian Open
ISPS Order of Merit
LET Q-School Rookie of
The Year
ladies European Tour Videos
LET Q-School LET Tour School ladies European Tour Videos
LET Q-School Honorary Membership ladies European Tour Videos
About LET Privacy Policy Site Map Job Opportunities Contact LET

Ladies European Tour Thrax Design